AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion





Partagez | 
 

 D'un monde à l'autre [fanfic CLAMP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nanao



Féminin Nombre de messages : 55
Age : 29
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: D'un monde à l'autre [fanfic CLAMP]   Mer 23 Jan - 17:53

Note de l'auteur : Il m'arrive de ne pas avoir d'imagination pour les noms des persos alors vous en reconnaitrez certains. Razz

Résumé :

Kirika, Ninja du Japon médieval a perdu sa mémoire suite à un accident. Elle est à la recherche de réponses. Pour celà, elle demanda à la princesse Tomoyo, sorcière de son monde, de l'aide. La princesse lui donna un médaillon lui permettant de voyager de monde en monde à la recherche de ses réponses... Elle se retrouva dans un Japon moderne tout à fait différent de ce qu'elle a connu...


Chapitre 1 : Mes souvenirs...

De la pluie… Des ruines…Un orage éclata ! Une petite fille était à genoux dans la boue, le regard dans le vide. Les étincelles, dernier vestige de l’incendie, venaient de s’éteindre sous la masse d’eau qui tombait du ciel.

« Père… »

Un corps allongé par terre devant l’enfant. La boue et le sang recouvraient son visage, si bien qu’on ne voyait pas ses traits… La petite avança une main pour enlever ce qui l’empêchait de voir le visage de l’homme.


La main tendue vers le plafond, Kirika se réveilla. Elle cligna plusieurs fois des yeux, se demandant si ce qu’elle avait vu était un rêve ou pas. Elle baissa son bras, puis se releva de sa couche. Elle passa une main dans ses cheveux noirs et ferma les yeux. Elle savait fort bien que ce qu’elle avait vu n’était pas qu’un simple rêve. Depuis qu'elle avait perdu la mémoire... Elle faisait très souvent des rêves comme celui-là. Elle voyait des scènes... Mais quand elle allait décourir une vérité importante... Souvent elle se réveillait ou son songe disparaissait. Elle se leva et se tourna vers une glace. Elle avait les cheveux courts et noirs... La couleur de cheveux d'une japonaise normale... Mais ce n'est pas celà qui intrigait les gens, c'était plutôt ses yeux couleur rubis... Ce qui lui avait valut le surnom de "monstre" à l'école. Elle regarda ses cernes marqués. Elle était en piteuse état... Il faut dire que celà faisait plusieurs jours qu'elle dormait mal. Avec ces rêves...

Alors qu'elle se remettait de son cauchemar, on toqua alors à la porte de sa chambre.

« Entrez ! »

La porte s’ouvrit alors et la tête d’une jeune fille aux longs cheveux blonds attachés en deux grandes couettes et à la peau mate entra.

« Salut ! dit-elle à Kirika, le visage enjoué.
- Salut, répondit la jeune fille.
- Hola ! Toi, ça n’a pas l’air d’aller on dirait… »

Kirika ne fut pas si surprise par sa remarque. Après ce rêve déconcertant…

« Ca va, ne t’inquiètes pas, Triela. » répondit la petite Japonaise en se rassayant sur son lit.

Triela était la colocataire de Kirika. Elle était venue d’Italie pour faire ses études au Japon. Rien qu’avec ses cheveux blonds, on se doutait qu’elle n’était pas du pays. Il semblerait que la jeune fille vienne d’une famille plutôt aisée. Son père l’aillant autorisé à faire ses études dans le pays de ses rêves, Triela était plus qu’enchantée. Par contre, celui-ci l’avait mise à l’épreuve… Elle devait se débrouiller. Son père ne lui envoyait aucunes aides financières. Elle venait de loin, un peu comme Kirika. C’est ce qui les a beaucoup rapproché… Enfin, même si la fillette venait de bien plus loin que son amie. D’un autre monde et d’une autre époque. Du Japon médiéval pour être plus précis.

Cela faisait six mois qu’elle était arrivée ici, par la princesse Tomoyo et toujours rien. Elle ne savait pas ce qu’elle devait faire. Où elle devait aller. La jeune fille désespérait un peu.


« Ce médaillon t’enverra automatiquement là ou tu pourras trouver des réponses à tes questions et quand une réponse sera trouvée, il t’enverra à un autre endroit où tu trouveras d’autres réponses. »


Par réflexe, Kirika attrapa le médaillon qui était autour de son cou et dont elle ne se séparait jamais. Elle regarda alors l’heure et vit qu’il était huit heures et qu’elle n’était toujours pas prête pour les cours de huit heures trente.

« Zut… » Maugréa-t-elle en se levant de son lit.

Triela la regarda prendre ses affaires et commencer à se préparer. Elle lui dit tout en mordant dans une biscotte :

« C’est en voyant l’heure que je suis venue dans ta chambre, pour te réveiller. Tu vas encore être en retard Kirika ! »

Tout en attrapant sa jupe, Kirika lança à Triela :

« Pars devant, je te rejoindrais. »

Triela haussa alors les épaules et lui répondit :

« Comme tu veux ! »

Triela attrapa sa sacoche en cuir marron et sortit de la chambre, laissant Kirika se préparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanao



Féminin Nombre de messages : 55
Age : 29
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: D'un monde à l'autre [fanfic CLAMP]   Jeu 24 Jan - 12:20

Chapitre 2 : Retard et altercation.

Kirika était en retard… comme d’habitude. Elle redoubla sa vitesse et pour gagner du temps, passait au dessus des obstacles qu’elle croisait au lieu de les contourner. Après quelques minutes de course, elle vit enfin le bâtiment scolaire se dresser devant elle. Elle vit en un coup d’œil que la grille était déjà fermée… Elle devait normalement passer devant le concierge pour aller chercher un mot pour son retard… Normalement... Mais Kirika en avait l’habitude. Elle passa devant la grille et continua vers une petite porte qui se trouvait sur le côté. Tout en prenant son élan, elle s’accrocha d’une main en haut de la porte et d’un geste rapide et précis du poignet, passa de l’autre côté. Sans ralentir le rythme, elle continua de courir vers les couloirs. Elle arriva enfin devant sa salle de classe. Elle jeta un œil par la petite fenêtre de la porte. Zut ! Fujita-Sensei avait déjà commencé son cours… Elle attendit alors que le professeur ait tourné le dos pour entrer discrètement dans la salle. Mais bien sûr malgré sa discrétion, Kirika se fit remarquer par le professeur… qui commençait à en avoir l’habitude, lui aussi...

« Suwa Kirika ! Vous êtes encore en retard ! »

Kirika se redressa d’un seul coup. Tous les yeux étaient braqués sur elle maintenant. La jeune fille tourna un regard vers Triela, qui lui répondit par un petit haussement d’épaule. Elle fronça les sourcils et refocalisa son regard sur le professeur.

« Excusez-moi ! Je… J’ai… Je n’ai aucunes excuses en fait… » Dit-elle dans un signe respectueux.

Le professeur soupira et lui indiqua sa place. Kirika alla s’asseoir et commença à sortir ses affaires.

**********************

La fin des cours s’annonça par une sonnerie. Kirika, accompagnée de Triela, sortit de la classe. Sur le passage, un garçon la bouscula volontairement en lui faisant tomber ses affaires.

« Hé Taiki ! Fit Triela en s’adressant au garçon. Tu pourrais faire attention non ? »

Le garçon en question se retourna vers les deux jeunes filles. L’air sûr de lui, il s’approcha de la petite blonde. Kirika s’abaissa et commença à ramasser ses affaires.

« Qu’est-ce qu’elle me veut la Rital ? Retournes dans ton pays… Tu feras mieux. »

Kirika, toujours en train de ramasser ses affaires, vit Triela serrer les poings sous l’injure. Le garçon fut bientôt rejoint par sa bande. Kirika sentit le sale coup venir. Elle attrapa son amie par le bras et la fit reculer.

« Ce n’est pas grave, Triela. Allons-nous en… »

Le garçon et sa bande commencèrent à rire.

« Regardez les ! Sales petites lâches ! Hé Kiri-yajuu*, achètes toi une montre pour arriver à l’heure ! Ha, c’est vrai tu ne sais même pas ce que c’est une montre… Il parait que tu vis dans une grotte. »

Kirika essaya de faire comme-ci ces mots ne la touchait pas. La dernière fois, cela avait faillit lui coûter un renvoi. Taiki et sa bande le savait… Mais ce qu’ils ne savaient pas, c’est qu’elle pouvait être plus dangereuse qu’elle en avait l’air. Elle tirait toujours Triela par le bras et sentit les muscles de celle-ci se contracter de colère.

« Hé je te parle ? T’es sourde aussi. »

Taiki passa devant elle et arrêta les deux jeunes filles. Il ne fallait surtout pas qu’elle s’énerve… Elle baissa la tête vers ses chaussures pour éviter de croiser le regard du jeune voyou.

« Kiri-yajuuuuuuuu ??? T’as perdu ta langue aussi peut être. Sinon j’ai entendu dire que tes parents ne voulaient plus de toi, parce que tu étais… »

Là, taiki avait touché la corde sensible. Kirika ne put se retenir. Dans un réflexe, son poing droit partit tout seul pour rencontrer la joue du garçon… Enfin, c’était l’intention de la jeune fille, car quelqu’un arrêta son bras dans l’élan. Elle tourna son regard et vit une tête qu’elle connaissait plutôt bien. Plutôt grand, les cheveux noirs et le regard stoïque. Le garçon après avoir retenu le poing de la jeune fille, se tourna vers Taiki et lui dit :

« Ne cherches pas d’embrouilles… Sinon c’est à moi que tu auras affaire. »

Le voyou commença à reculer, sous l’effet de la surprise et lui lança :

« T’inquiètes Dômeki ! Tu ne perds rien pour attendre ! »

Il se tourna alors vers les autres de sa bande et dit avant de s’en aller.

« On s’arrache les gars ! Ils sont vraiment trop nuls ! »

Dans un éternel air stoïque, le garçon baissa le regard vers Kirika, qui se mit à rougir.

« Ca va ? Je sais que c'est dur d'avoir à faire à eux, mais ne réponds pas à leurs menaces. »

Elle allait exprimer sa gratitude, quand Triela la devança. La jeune Italienne se jeta au bras de Dômeki en lui disant avec son plus grand sourire :

« Oui, oui, elle va très bien ! Merci beaucoup Dômeki-kkkkkkuuuuuuunnnn ! Tu es super ! »

Même devant l’agitation de la fille, Dômeki garda son air impassible. Kirika eut un petit sourire. Triela était folle amoureuse de ce garçon. Combien de fois l’avait-elle ennuyée à parler de lui ? Il faut dire que le garçon était l’idole de toute l’école. Si bien que tout le monde le respectait.

« Dis Dômeki, tu nous raccompagnes ? Avec Taiki et sa bande, on ne sait jamais… »

Kirika fronça un sourcil en entendant ce que Triela venait de dire… Là, elle abusait un peu trop de sa gentillesse… Et connaissant Dômeki, sa réponse fut :

« Oué ! »

Triela explosa alors de joie.

« Mais si ca ne te dérange pas… A la base je devais faire la route avec Himawari et Watanuki… On pourrait y aller ensemble. »

La mine de Triela parut moins joyeuse. Kirika se douta qu’à l’idée, qu’il y ait d’autres personnes que son Dômeki, la rebutait. Mais connaissant son amie, elle répondit :

« Oui ! »

Pari gagné.

yajuu* = animal sauvage / bête / monstre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanao



Féminin Nombre de messages : 55
Age : 29
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: D'un monde à l'autre [fanfic CLAMP]   Jeu 24 Jan - 12:21

La suite de l'histoire, et n'hésitez pas à mettre des commentaires.

Chapitre 3 : La boutique ?

Kirika, Triela et Dômeki était devant le bâtiment scolaire et attendait les autres qui devaient les rejoindre. Alors que Triela et Dômeki discutaient ensemble. Kirika s’était un peu reculée, l’esprit divagant.

Les mots de Taiki lui revinrent en tête… Elle ne venait pas de ce monde, c’était un fait et il a fallut longtemps pour qu’elle puisse s’habituer à ce monde-ci. Elle était Ninja des temps anciens, au service de Tomoyo-Hime*… Le Japon moderne et le Japon médiéval étaient bien différents ! Quand elle arriva, elle ne savait pas ce qu’étaient ces engins qu’on appelait voitures et ces appareils qu’on appelait télévisions. Un monde bien différent du sien. Elle en avait apprit en six mois.

De plus, les gens d’ici n’étaient pas naturels… Elle sentait les regards et entendait les murmures dans les couloirs de l’école… sur elle. La dernière fois, ce garçon qu’elle ne connaissait même pas… Ce garçon qui l’avait insultée dans son dos… cela lui avait presque valut le renvoi. Elle se rappelle s’être retournée, et l’avoir attrapée violement par le bras pour le plaquer par terre… Kirika, dans ce geste, lui avait démit l’épaule. Elle fut directement envoyée chez le directeur.

Même si dans la destinée de Kirika, cela n’était pas très important de se faire renvoyer car le fait est, que la semaine d’après ou le mois d’après, elle ne serait peut être plus dans ce monde… Elle voulait quand même rester dans cette école. Malgré le fait que les autres se moquaient d’elle, elle aimait cette école. C’est peut être le fait, d’être avec son amie Triela ou alors de suivre les cours de math, tout en griffonnant sur son cahier.

Non. Kirika le savait.

C’était juste qu’au moment ou elle se trouvait en cours, elle avait l’impression d’être quelqu’un de normal… Sans passé douloureux et obscur… Elle était en partie heureuse.

« Kirika ? »

La jeune fille tourna ses yeux couleurs rubis vers son amie. C’est alors qu’elle remarqua que les deux autres jeunes gens étaient arrivés. Elle était tellement perdue dans ses pensées qu’elle ne les avait pas vu venir.

« Soit toujours sur tes gardes… Ne baisse jamais ta vigilance. C’est elle qui te maintiendra en vie. »


Ses mots frappèrent la pensée de Kirika. Elle ne savait pas de qui ils étaient mais ces phrases apparurent comme Kirika, des paroles sages d’une personne qu’elle avait en respect… ou plutôt qu’elle avait eut en respect.

Elle s’avança alors vers les nouveaux venus. Il y avait un grand garçon aux cheveux noirs en bataille, les yeux violets et portant des lunettes. L’autre personne était une jeune fille très jolie, aux très longs cheveux noirs ondulés attachés en deux grandes couettes. Le garçon se présenta en premier.

« Bonsoir, je m’appelle Watanuki Kimihiro.
- Moi, c’est Himawari Kunogi » ajouta la jeune fille.

Kirika jeta un œil à Triela, qui, en voyant la fille fit une petite moue. Kirika s’approcha de son amie la tira par le bras et fit les présentation pour deux.

« Je m’appelle Suwa Kirika et voici mon amie Alessandrelli Triela. »

Le garçon à lunette fronça les sourcils et demanda :

« Tu es Italienne ?
- Oui, ça te pose un problème ? répondit Triela les mains sur les hanches.
- Heu non ! répondit Watanuki gêné.
- Oué, oué ! Tu peux dire quelque chose ! Parce que ce n’est pas mieux que de s’appeler premier Avril.**
- On devrait y aller non ? » dit Kirika, évitant une discussion mouvementé.

Tous acquiescèrent et se mirent en route. Watanuki reprit la parole :

« J’aimerais qu’on passe d’abord à la boutique. Yûko m’a demandé de préparer le souper et en plus de ça, elle veut que je commence son vide-grenier… »

Dômeki lança un regard du coin de l’œil à Watanuki et lui répondit :

« Comme tu veux. De toute façon, c’est sur la route. »

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent devant la fameuse boutique. En posant son regard sur celle-ci, Kirika eut comme une drôle d’impression… Watanuki passa l’entrée du terrain et se commença à se diriger vers la boutique.

« On se voit demain ! Salut ! »

Kirika entendit une petite exclamation à côté d’elle. C’était Triela.

« C’est moi ou il est dingue ce mec ? Je ne sais pas où il l’a pondu sa boutique ! A moins que ça soit son terrain vague ! C’est l’excuse la plus pitoyable pour ne pas rester avec nous. »

Kirika fronça les sourcils et se tourna vers son amie, qui avait déjà tourné le dos. Un terrain vague ? Kirika rejeta un œil vers la boutique… Mais il n’y avait pas de terrain vague. Kirika ne comprenait rien.

« Kirika ! »

La jeune fille retourna son regard vers les trois autres, qui l’attendait. Kirika se mit à courir pour les rattraper.

* Hime = Princesse


** Watanuki signifie premier Avril en japonais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji



Masculin Nombre de messages : 3551
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: D'un monde à l'autre [fanfic CLAMP]   Jeu 24 Jan - 12:30

Avant que je débute ce chef d'oeuvre ...

Question-Noob : Pourquoi avois mis [Clamp] dans le sujet ? Car c'est tiré du manga qu'il a écrit ou ... ?

Merci ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanao



Féminin Nombre de messages : 55
Age : 29
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: D'un monde à l'autre [fanfic CLAMP]   Jeu 24 Jan - 17:14

C'est juste que ca se passe dans l'univers de CLAMP et qu'il n'est pas improbable de croiser des persos de ces différents univers.

Parce que l'univers de CLAMP se divisent en de nombreuses oeuvres. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'un monde à l'autre [fanfic CLAMP]   Aujourd'hui à 13:25

Revenir en haut Aller en bas
 
D'un monde à l'autre [fanfic CLAMP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citations de Coluche
» A new beginning for Christmas ^
» Sommaire et Résumé de la catégorie
» Promenons nous dans les bois ^
» Comparaison du Titanic avec les autres bateaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach No Reikon :: Divers :: Flood-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit