AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion





Partagez | 
 

 The Beatles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doncha



Masculin Nombre de messages : 1233
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: The Beatles   Jeu 16 Avr - 9:22



THE BEATLES

« Afin de satisfaire au mieux votre lecture, l'auteur de cette chronique vous propose de plonger dans l'univers des Beatles, à l'aide de ces quelques photos, mais aussi ces liens, qui vous permettront d'écouter cette belle musique qui sera décrite tout au long du texte, de plus cela vous permettra de vous plonger dans de la bonne et vraie musique, les Beatles ne sont pas fashiion ».



INTRODUCTION



The Beatles est un groupe de musique, principalement de rock anglais, originaire de Liverpool.
Il est composé de John Lennon, le fondateur, principalement au chant, à la guitare rythmique et à la composition, de Paul McCartney, principalement à la basse et au chant et à la composition, de George Harrison, à la guitare solo, chant et composition ainsi que de Ringo Starr, à la batterie, parfois au chant et à la composition.



Le groupe sort son premier single en 1962, son dernier en 1970.

Bien que le groupe ne soit resté soudé que moins de 8 ans, il a littéralement transcendé dans le temps, et reste aujourd'hui considéré comme le plus grand groupe de tous les temps, ainsi que le plus populaire, avec 12 albums et plus de 200 chansons, dont 2 longs métrages qui auront forgés leur réputations, et influencés des milliers d'artistes à l'avenir.
De toutes ces chansons, s'attaquant chacune à des genres différentes, après les simples chansons d'amour, en passant par le psychédélisme, les chansons contestataires, la musique des Beatles représente les années 60 à elle seule.

Les Beatles demeurent les artistes ayant vendu le plus grand nombre de disques au monde, chiffre était déjà estimé par EMI dans les années 1980 à plus d'un milliard de CD, de vinyles (33 et 45 tours), et même de 78 tours (uniquement en Inde), et se vendant toujours aussi bien. Par ailleurs, un biographe de Paul McCartney a estimé dans les années 1970 qu'à tout moment, l'une des interprétations de la chanson Yesterday était jouée par une radio quelque part dans le monde.

« Placés à la proue de l'évolution de la jeunesse et de la culture populaire des années 1960, leur style, leur habillement, leurs discours, leur popularité planétaire, leurs consciences sociale et politique grandissantes au fil du temps, ont étendu l'influence des Beatles bien au-delà de la musique, jusqu'aux révolutions sociales et culturelles de leur époque. »

John Lennon a écrit:
Il était une fois trois petits garçons nommés John, George et Paul, de leur nom de baptême. Ils décidèrent de se mettre ensemble parce qu'ils étaient du genre à se mettre ensemble. Quand ils furent ensemble, ils se demandèrent pour quoi faire, après tout. Alors il leur poussa tout à coup des guitares et ils formèrent du bruit. Au début, cela n'intéressait personne.


LES DEBUTS


John Lennon est un adolescent de Liverpool, dès qu'il découvre le rock 'n' roll (et notamment Elvis Presley), celui-ci décide de suivre une voie musicale, et va alors monter son groupe, « The Quarrymen ». Il n'a alors que 16 ans, et rencontre plus tard Paul McCartney, 15 ans, qui entrera à son tour dans le groupe, en 1958, c'est au tour de George Harrison d' intégré le groupe, il est alors le plus jeune de tous. À trois guitaristes et chanteurs au sein d'une formation à géométrie variable qui s'appellera à tour de rôle, « The Rainbows » et « Johnny And The Moondogs », avec ou sans batteur, ils jouent dans les clubs de Liverpool.
Bien que commençant par des reprises de grands noms du rock, comme Elvis Presley ou Chuck Berry, le tout sans aucunes réelles connaissances en matière de musique, John et Paul commencent déjà à écrire des chansons ensemble.
Ils adoptent pour leur premier engagement concret, une série de concerts à Hambourg, en Allemagne, leur nom de groupe définitif, « The Beatles ».
Ils engagent alors Pete Best comme batteur, et Stuart Sutcliff comme bassiste, mais celui-ci quittera le groupe pour rester à Hambourg.



Ils alterneront alors les voyages entre Liverpool et Hambourg, mais ne restant connus que dans ces endroits précis.
Entre temps, Paul devient le bassiste.
Cette période est éprouvantes, afin de satisfaire le public et de toucher de l'argent, ils jouent et voyages sans arrêts et sont logés dans des conditions insalubres, et se voient même recourir aux amphétamines, afin de rester éveillé et en forme le plus longtemps possible.
A cet époque, ils partagent souvent l'affiche avec un autre groupe de Liverpool, dont le batteur se prénomme Ringo Starr...

Rentrés de Hambourg,où ils ont acquis une grande expérience, les Beatles se font remarquer lors d'un concert à Liverpool par leur futur manager, Brian Epstein, qui va changer leur image de « rockers » pour l'aspect de gentils garçons, ainsi qu'une coupe de cheveux caractéristiques..
Ils vont alors faire le tour des maisons de disques, sans succès, notamment chez Decca, qui leur refusera un contrat, le directeur de l'époque se verra alors attribué le surnom de « L'homme qui rejeta les Beatles ».
Finalement, George Martin, de EMI les auditionne, puis les engages.
Les Beatles, sous l'influence de George Martin renvoient Pete Best et engage Ringo Starr à la batterie.
Ils enregistrent alors dans les studios d'EMI à Abbey Road, que les Beatles rendront par la suite plus que célèbres, leur premier single « Love Me Do ». Les Beatles alterneront alors entre 45 tours (singles) et 33 tours (albums).



PREMIERE PERIODE
1963-1966

LA BEATLEMANIA


« Love Me Do » sort le 5 Octobre 1962, il atteint la 17e place des charts britanniques, soit, une grande satisfaction pour le groupe, cependant, leur deuxième 45 tours, « Please Please Me » se classe directement numéro 1, ils enregistrent alors un album du même nom, qui sort le 22 Mars 1963, qui restera 7 mois consécutifs à la première place.



De là, ils enchaînent les tournées au Royaume-Uni, et multiplient les singles ( « From Me To You » / « She Loves You » / ... ).
Ce que les médias baptiseront « la Beatlemania » pouvait commencer, ils deviennent célèbre dans toute l'Europe, les disquaires sont pris d'assaut, certains disquaires d'ailleurs ne vendent que des vinyles des Beatles sans parvenir à répondre à toute la demande, jeunes filles en transe, ferveur généralisée...
A partir de là, tous les singles du groupe se classeront n°1 sans exceptions, jusqu'en 1967 (« Strawberry Fields Forever » / « Penny Lane », seulement n°2 ).

« With The Beatles », leur deuxième album remplace Please Please Me en tête des hit-parades, publié le 22 Novembre 1963. Leurs deux premiers albums sont alors exportés aux Etats-Unis.



« I Want To Hold Your Hand », leur 5e single, sera leur premier n°1 aux USA, et il ne sera relégué que par d'autres singles des Beatles, comme She Loves You puis « Can't Buy Me Love »
Le classement américain au mois de Mars montre 5 titres des Beatles aux 5 premières places, la Beatlemania qui avait débuté au Royaume-Uni se propage de l'autre côté de l'Atlantique, et dans le monde entier.

En résumé, la Beatlemania fut un phénomène d'ampleur et à plusieurs facettes. La jeunesse prend goût à se coiffer et s'habiller « à la Beatles », comme en témoignent les photos de l'époque prises dans les rues.
L'atmosphère hystérique des concerts rend parfois ceux-ci presque inaudibles. Le premier ministre britannique, remarque néanmoins que ces artistes constituent pour le pays une excellente exportation, notamment en termes d'image : celle de jeunes gens souriants, polis, bien habillés.
Ils sont par ailleurs décorés par la reine du Royaume-Uni, en 1965, de la médaille de membre de l'Empire Britannique.



Les Beatles participent dès 1963 à de nombreux shows avec les animateurs les plus populaires de la télévision britannique puis américaine, et sont les premiers à passer dans une émission diffusée en Mondovision, dans le monde entier avec « All You Need Is Love » en Juin 1967.
En 1965, les Beatles prennent la résolution de ne plus donner d'autographes : « Nous n'avons tout simplement pas assez de bras, et nous devons tout de même pouvoir utiliser nos guitares de temps en temps ! »
Dans le film « A Hard Day's Night », tourné en noir et blanc pour ne pas coûter trop cher, mais aussi pour masquer le fait qu'ils n'ont pas la même couleur de cheveux, les Beatles orchestrent habilement leur propre légende, avec un humour très britannique. Cet humour devient délirant avec le film suivant, « Help! », sorti à l'été 1965, en couleurs, où les Beatles se moquent d'eux-mêmes.

A LA CONQUETE DU MONDE



(Les Beatles débarquant aux Etats-Unis)

Le 7 Février 1964, les Beatles débarquent pour la première fois aux USA, acclamé par plus de 3000 fans.
2 jours plus tard, ils passent au « Ed Sullivan Show », émission qui sera regardée par 70 000 000 de personnes, soit 45% de la population américaine. Une audience record pour l'époque, qui reste encore de nos jours une des plus élevées de l'histoire.



Plus tard, une tournée y est organisée, dans le pays envahi à son tour par la Beatlemania, 25 dates, toutes à guichets fermés. Les Beatles y rencontreront Bob Dylan, qui leur fera découvrir la marijuana, qui aura notamment à partir de « Rubber Soul » une influence considérable dans l'écriture et leurs compositions.
C'est également lors de leur deuxième tournée en Amérique qu'ils seront le premier groupe de musique à jouer dans un stade, devant 56 000 fans en furie, où ni les spectateurs, ni les Beatles eux-mêmes n'entendront la musique, masqué par les cris et un son alimenté uniquement par de simples amplis...



En 1964, les Beatles en guise de 3e album sorte la B.O de leur premier film, « A Hard Day's Night », film qui montre par ailleurs toute l'ampleur de la Beatlemania, qui connaît également un succès international. John Lennon est alors au sommet de du groupe, en tant que principal force motrice, en composant/chantant 10 des 13 titres de cet album.



Pressés de toutes parts, littéralement poussés vers les studios au milieu d'incessantes tournées, les Beatles sortent alors toujours en 1964 « Beatles For Sale ».



La Beatlemania bat toujours son plein en 1965, lorsque sortent le film « Help! », toujours accompagné de la B.O en guise d'album, et c'est dans cet album qu'apparaît « Yesterday », la chanson mythique des Beatles, de Paul McCartney, qui devient la chanson la plus diffusée et la plus reprise de tous les temps.




Dernière édition par Doncha le Mer 1 Juil - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doncha



Masculin Nombre de messages : 1233
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Jeu 16 Avr - 9:23

DEUXIEME PERIODE
1965-1966

LE TOURNANT


En 1965, George Harrison et John Lennnon vont découvrir accidentellement le LSD, drogue qui n'est pas encore illicite, car récente, puis, tous vont l'essayer, et ceci va encore faire évoluer leur musique. La pochette s'en ressent d'ailleurs, image déformée, étirée, qui montre une image de jeunes fumeurs d'herbes, de mauvais garçons, se qui rompt quelque peu leur première image.



C'est à l'automne 1965 qu'ils enregistrent un album charnière dans leur carrière : « Rubber Soul », le « Love, love, love » est quelque peu abandonné pour laisser place a des textes un peu plus philosophiques, inspirée par Bob Dylan, des thèmes plus sérieux... La chanson « Nowhere Man » est leur première chanson à ne pas parler d'amour.
La musique est devenue élaborée, les techniques d'enregistrement en studio sont en progression, le temps qui y est passé également. Leur immense succès est la garantie pour eux d'une liberté de plus en plus grande dans la création et la possibilité de bousculer les codes en vigueur, John Lennon dira : « C'est à cette époque que nous avons pris le pouvoir dans les studios ».
George Harrison expérimentera par exemple, le sitar, notamment utilisé pour la chanson « Norwegian Wood (This Bird Has Flown ) » ( ceci entraînera Brian Jones, guitariste des Rolling Stones à en faire de même pour Paint It Black ...), grande première dans le rock.



La technique d'écriture en tandem de John Lennon et Paul McCartney est alors à son apogée. Au quotidien ou quasiment, l'un amène une chanson dont la trame est plus ou moins avancée, l'autre y ajoute des paroles ou une idée musicale supplémentaire.
A cette époque commence également les rivalités, les « nouveaux » artistes en vogue tentent en vain de faire mieux que les Beatles, ainsi les Rolling Stones deviennent de plus en plus influents, et tendent à se différencier des Fabs Four par leur image de « mauvais garçons ». Mais également de l'autre côté de l'atlantique, avec « The Beach Boys », qui vont vouloir répondre à Rubber Soul par un album plus grand, « Pet Sounds » (Parfois déclaré comme second meilleur album de tous les temps, voir premier...), qui influencera fortement l'oeuvre suivant des 4 de Liverpool, « Revolver »..



C'est ainsi que cet album, Revolver, sort le 5 Août 1966, avec toujours plus d'innovations, Harrison se sert à nouveau du sitar, Paul s'impose en grand mélodiste. La galerie de thèmes et de personnages s'élargit : un percepteur, une bigote solitaire, le sommeil et la paresse, le capitaine d'un sous-marin jaune, un docteur douteux… Il comporte ainsi de nombreux tubes, tels que « Taxman », « Eleanor Rigby », « I'm Only Sleeping », « Here, There, And Everywhere » ou encore « Yellow Submarine ».
Sans compter que cet album se clôt par la chanson clé de l'album, « Tomorrow Never Knows », cette chanson évoque l'Album qui va suivre, joué sur un seul accord, incluant des boucles sonores préparées par Paul, des bandes mises à l'envers, accélérées, mixées en direct avec plusieurs magnétophones en série actionnés par une dizaine d'ingénieurs du son, il ouvre l'ère du rock psychédélique (voir comme titre précurseur de la techno, avec sa rythmique à la batterie hypnotisante). Les prouesses de George Martin et des ingénieurs du son des studios EMI vont jusqu'à répondre aux demandes de John Lennon, désirant que « sa voix évoque celle du Dalaï-Lama chantant du haut d'une montagne » (effet réussi en passant sa voix dans une cabine Leslie).



LA FIN DES TOURNEES

En 1966, toujours au sommet de leur gloire, les Beatles enchaînent à un rythme effreiné les concerts, les enregistrements, ...
Lors de ces concerts, devant répondre à la demande, ceux-ci se doivent de jouer dans des salles toujours plus grandes, et nécessite donc des moyens de sonorisation toujours plus important, alors que justement, ceux-ci ne sont pas très développés. Ces concerts se déroulent donc dans des conditions impossibles, où ni le public, ni les Beatles n'entendent la musique.
De plus, leurs musiques étant de plus en plus complexes, ils ne peuvent pas l'interpréter en concert, et continuent donc à toujours chanter leurs anciens standards, par exemple, lors d'un concert, on voit George Harrison agiter la main en saluant le public pour le faire hurler, afin de couvrir le chœur de « Paperback Writer » qui sonne nettement faux… Ces concerts à Tokyo se passent d'ailleurs dans une ambiance étouffante, les Beatles restant cloîtrés dans leur hôtel et bénéficiant de la plus grande protection policière jamais vue au XXe siècle pour un groupe ou un artiste, avec un dispositif (35 000 fonctionnaires mobilisés) de même magnitude que celui mis en place deux ans plus tôt pour les Jeux Olympiques.
Au delà de ça, les évènements les poussant à quitter définitivement la scène se multiplient ( d'ailleurs John Lennon surnomme leurs concerts de « foutus rites tribaux » ).
À Manille, aux Philippines, ceux-ci ne se rendent pas à une réception donnée en leur honneur par l'épouse du dictateur, cela leur vaudra la haine du public philippin, de la presse, les Beatles recevront des menaces de mort, leur protection policière leur est retirée, une foule hostile les attend à l'aéroport, et les laisse repartir après que leur manager leur donne la recette du concert.
Ils veulent donc arrêter, mais il leur restent des dates aux USA, là-bas, ils reçoivent des menaces des ligues religieuses, du Ku Klux Klan suite à LA phrase de John Lennon ( « Nous sommes plus populaires que Jésus » ). Ils craignent pour leur sécurité alors qu'ils se produisent dans des stades de plus en plus grands et que les conditions restent détestables. Ils n'en peuvent plus.
La dernière date de cette tournée, le lundi 29 Août 1966 a San Francisco, onze titres interprétés en un peu moins de 35 minutes sur une scène entourée de grillages, au milieu d'une pelouse où la chasse policière au fan déchaîné bat son plein, devient leur dernier concert tout court...



George Harrison a écrit:
C'était trop, toutes ces émeutes et ces ouragans. La Beatlemania avait prélevé sa dîme, la célébrité et le succès ne nous excitaient plus.

L'arrêt des tournées marque une première fissure dans la carrière des Beatles, partant du principe qu'un groupe de rock qui ne joue plus sur scène n'est plus vraiment un groupe.


Dernière édition par Doncha le Mer 1 Juil - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doncha



Masculin Nombre de messages : 1233
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Jeu 16 Avr - 9:25

TROISIEME PERIODE
1967-1970

LES ANNEES STUDIO


Voilà que les Beatles allaient donc se contenter de produire des 33 et 45 tours, sans ne jamais plus monter sur scène, ils vont alors se trouver dans les studios d'Abbey Road le plus longtemps possible et s'essayer à toutes sortes d'expérience : ils s'amusent à coller des bouts des chansons, à lancer des bandes de musique par terre et à les recoller au hasard, à passer des morceaux à l'envers, en accéléré, à mélanger de nombreux instruments, des instruments traditionnels, indiens, toutes sortes de claviers, ou même des orchestres.
Tout ceci donnera lieu à un album, un concept, qui à lui tout seul révolutionnerait l'industrie musicale et marquerait les générations d'artistes à venir, c'est le Club Des Coeurs Solitaires Du Sergent Poivre.
L'album « Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band » sort le 1er Juin 1967 : ce disque est considéré par beaucoup comme leur chef-d'œuvre et sera reconnu comme la meilleure œuvre rock de tous les temps (par le magazine Rolling Stone notamment ), cet album marque en tout cas leur carrière et toute une génération.
C'est également l'album des Beatles le plus psychédélique.
Pour la première fois dans l'histoire du rock, un groupe va passer un peu plus de cinq mois en studio, pour construire son album, eux qui étaient forcés par le passé à sortir des albums pour une date précise sur une très courte période, c'est dorénavant eux qui dominent les producteurs et les studios, l'album fait date dans l'histoire de la musique pop rock : jamais un groupe n'avait disposé d'autant de temps, de moyens et de liberté pour enregistrer un album, cependant, afin de sortir un single assez rapidement, George Martin fait de « Strawberry Fields Forever » et « Penny Lane » des 45 tours, qui seront leurs premiers singles depuis « Please Please Me » à ne pas être n°1 (ils seront n°2)
Toujours à l'avant-garde, les Beatles se mettent par ailleurs en scène pour le titre de John Lennon, « Strawberry Fields Forever », cet hiver-là, dans un mini-film tellement innovant qu'on peut en faire le précurseur de tous les clips musicaux tels qu'on les connaît aujourd'hui.



Certaines chansons sont sujettes à polémiques du point de vue de la drogue, avec des chansons comme « Lucy in the Sky with Diamonds » (les initiales forment « LSD » ), bien que l'inspiration de Lennon vienne d' « Alice au pays des merveilles » et d'un dessin de son fils.
Mais aussi « Fixing a Hole » qui supposerait que le chanteur se fait un « fix », bien que tout cela ne soit faux.
Les Beatles voudront faire de Sgt Pepper un album-concept, où toutes les chansons devraient être relié, et unie autour d'un même sujet, cet album n'en est pas réellement un, seules les deux premières chansons s'enchaînent, puis la première au titre éponyme est reprise en avant dernière chanson, la fanfare du club des coeurs solitaires accueille et quitte son public..
Bien que parfois considéré à tort comme le tout premier album-concept de l'histoire de la musique ( ce titre revient à « Freak Out! » de Frank Zappa ), la majorité des artistes contemporains des Beatles voudront leurs Sgt peppers et multiplieront les albums-concepts à leurs tours (les Who avec Tommy, les Kinks avec Arthur, etc...), il aura suffi en réalité que les Beatles disent qu'il s'agit d'un album-concept pour que cela soit une réalité, les chansons y sont enchaînées à la manière d'un show, et l'album se termine par quelques trouvailles, comme un sifflement a 20 000 Hz qui serait censé faire aboyer les chiens, ou un sillon sans fin (Pour certains lecteurs vinyles, le disque ne s'arrêterait jamais de tourner !).



Autre fait important est sa pochette, mainte fois parodiée, très soignée, débordante de couleurs ( à l'image de la musique psychédélique de l'album ), mettant en scène une centaine de personnages... Jusqu'ici, les pochettes se résumaient le plus souvent à une photo de l'artiste, à partir de Sgt. Pepper, la conception de la pochette devient un élément-clé de la production d'un disque.
Par son retentissement, par la façon dont il a révolutionné l’industrie du disque, par sa durée de vie dans les charts, par la force avec laquelle il a capté l’air de son temps, il fut la « bande sonore » du « Summer Of Love », Sgt. Pepper reste encore à ce jour une pierre angulaire de l’histoire de la musique et de la culture populaire de la seconde moitié du XXe siècle.
La durée de vie de l’album dans les charts britanniques et américains est phénoménale. En Grande-Bretagne, il est entré à la position n°8 avant même que l’album ne soit sorti et a atteint la première place la semaine suivante où il est resté pendant 23 semaines consécutives. En tout, l’album a passé 198 semaines dans les charts britanniques, jusqu'à nos jours.

LES TENSIONS



Pour la toute première fois dans l'histoire, une émission diffusée via satellite en Mondovision, et donc diffusée partout dans le monde. Ce sera les Beatles qui joueront devant plus de 400 millions de téléspectateurs « All You Need Is Love », le 25 Juin 1967, le 45 tours qui en résultera se classera directement n°1 pour 3 semaines.



Et une nouvelle fissure apparaît le 27 Août 1967, lorsque ceux-ci reviennent d'une rencontre avec le Maharishi Mahesh Yogi, ils apprennent la mort de leur manager des débuts, Brian Epstein, retrouvé mort à 32 ans de part une surdose de barbituriques, cela les laissera désemparés...
Finalement, l'année 1967 se finie par la sortie de leur film « Magical Mystery Tour », sans scénario, en noir et blanc, incompris des fans.Il en sortira néanmoins un album, dans la même veine psychédélique que Sgt. Pepper, avec de nombreuses perles, telles « I Am The Walrus » ou « The Fool On The Hill »

Une nouvelle source de tensions est le lancement de leur compagnie, en effet, Brian Epstein mort, ils doivent réinvestir leur capital dans une fondation, d'où la création de leur compagnie « Apple Corps », qui produira leurs album, mais aussi lancera de nouveaux talents, etc... Or, certains de ses « jeunes talents » feront perdre des milliers de livres à la société, sans compter qu'elle entre en conflit avec Apple, la firme informatique, à cause du nom, et du logo, assez similaires, d'où des mesures prises en justices...



Mais toutes ces tensions vont mener à la production d'un nouvel album, alors que certains croyaient en Sgt. Pepper comme leur dernier...En Février, les Beatles, ainsi que des membres de leurs familles et d'autres personnes partent en séminaire dans le Nord de l'Inde, à Rishikesh, afin de recevoir l'enseignement du Maharishi Mahesh Yogi et d'apprendre la « méditation transcendantale ». Là-bas, où ils y resteront 8 semaines, connaîtront une de leur plus grande période créative, avec une cinquantaine de chansons, alimentant leur prochain album ainsi que leurs futures carrières solos.



Mais seulement, un incident se produit, le « maître » aurait été surpris en train de vouloir coucher avec une des femmes présentes dans le séminaire, bien que cela ne soit pas sûr, les Beatles quittent le Maharishi pour rejoindre Londres, avec un John, très énervé..

En découlera leur premier et unique double-album :
Le contexte historique est important car la performance est de taille : il faut s’imaginer le groupe le plus populaire du monde, recordman des ventes toutes catégories, qui décide en 1966 d’arrêter totalement la scène pour se consacrer au travail de studio,qui sort Revolver, salué unanimement comme un chef d’œuvre, puis qui sort Sergeant Pepper’s en 1967 et invente au passage la notion d’album tel qu’on le concevra pendant les 30 années suivantes.

Sergeant Pepper’s avait déjà récolté les éloges de tous milieux pour sa pochette extravagante.
A l’époque, le gotha du rock rivalise de créativité pour des pochettes superbes, psychédéliques, abstraites…
Comment rester au-dessus de la mêlée ? En sortant un double album sans titre, sans nom de groupe, sans rien, tout blanc, non-identifiable dans les bacs des disquaires.



Ça veut dire « nous sommes tellement célèbres que nous n’avons plus besoin de mettre notre nom sur nos disques ». C’est gonflé, c’est hautain et ça aurait été assez ridicule si le contenu n’avait pas été à la hauteur.
Bref, que faire après ça ? Comment surprendre son public, inventer, faire mieux quand on est déjà tellement au-dessus ?
Cet album, appelé « White Album » réussit ce pari en ouvrant d’autres portes.

Cet album sans titre est souvent décrit comme le moment de la carrière des Fab Four où les ego individuels deviennent plus grands que le groupe. Derrière chaque morceau on sent la patte de chacun. Il ne s’agit plus d’un travail collectif, mais de l’addition des trois talents de Paul, John et George...

Pendant ces sessions sort le 45 tours « Hey Jude / Revolution », où le Hey Jude, de Paul connaît un véritable succès, et étonne de par sa durée (7 minutes), tandis que le Revolution de Lennon lance un message politique dans un contexte nécéssaire (Mai 68 en France, etc...).

Entre-temps, John a rencontré son âme soeur, Yoko Ono, et celle-ci ne le quitte plus, ainsi les 3 autres Beatles doivent supporter la présence d'une 5e personne (en plus du personnel des studios), qu'ils n'apprécient pas vraiment... Les sessions sont donc tendues, chacun enregistre la plupart de leur titres séparement, isolés, les 3 autres servants de « sidemen » (musiciens de studios).
Ringo Starr quittera même le groupe 15 jours, le temps de prendre des vacances, et chacun des membres croyant qu'il est le « mal-aimé » du groupe.. Geoff Emerick, leur principal ingénieur du son claque la porte des studios, et ne reviendra qu'un an plus tard, même George Martin s'offre des vacances d'un moins, les Beatles sont livrés à eux-mêmes...

Ringo Starr a écrit:
Je quitte le groupe parce que je ne joue pas bien. Parce que j'ai l'impression de ne pas être aimé, d'être exclu. Alors que vous êtes tellement proches tous les trois ». John m'a répondu : « Je croyais que c'était vous trois qui étiez très liés ! » Je suis ensuite allé voir Paul et je lui ai dit la même chose. Paul m'a répondu « Je croyais que c'était vous trois ! » Je n'ai pas pris la peine d'aller voir George, j'ai dit : « Je pars en vacances ». J'ai pris les gosses et je suis parti pour la Sardaigne.

Néanmois, quand ils jouent tous ensemble, comme pour « Yer Blues », ou « Helter Skelter » (hard-rock avant l'heure), leur génie créatif, et leur plaisir de jouer ensemble se déchaîne, mais aussi l'arrivée d'invités, comme Eric Clapton pour « While My Guitar Gently Weeps » d'Harrison permet d'appaiser les tensions...



Cet album, plus qu'excellent, sortira le 22 Novembre 1968, le succès du disque est colossal. C'est la 3e meilleure vente d'album du groupe, après Sgt. Pepper et Abbey Road (à venir) et le plus vendu sur le territoire américain, avec plus de 19 millions d'exemplaires écoulés. Il reste ainsi en tête des hit-parades 8 semaines au Royaume-Uni, et 9 aux USA.


Dernière édition par Doncha le Mer 1 Juil - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doncha



Masculin Nombre de messages : 1233
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Jeu 16 Avr - 9:27

QUATRIEME PERIODE
1968-1969
VERS LA FIN



Malgré ce succès, et une fois de plus, une nouvelle fissure se crée au sein du groupe. Celui-ci est de moins en moins motivé, Paul McCartney va alors avoir une nouvelle idée en tête afin de le relancer.
Les Beatles se retrouvent ainsi le 2 Janvier 1969 autour de ce nouveau projet : filmer et enregistrer des répétitions pour aboutir à une prestation en public, revenir aux origines, jouer « live » comme un vrai groupe de rock'n'roll, bannir tout ajout en studio. De plus, le tout devra déboucher sur un film, mais justement, la raison de ce film, resterait encore inconnue.. Le groupe a beaucoup de mal à se mettre d'accord sur les tenants et aboutissants du projet.Ce « Projet Get Back » se passe mal, les tensions de l' Album Blanc sont toujours présentes, organisé dans un nouveau studio, froid, mal conçu, avec du mauvais matériel, la présence constante de Yoko Ono, le « dirigisme » de Paul. Devant des caméras tournant en continu, Ils jouent de tout et de rien, beaucoup, jouant souvent mal et sans conviction. John Lennon apparaît largement démobilisé, tandis que George Harrison est de plus en plus excédé. Après Ringo, c'est lui qui quitte le groupe, puis revient 12 jours plus tard. Son ressentiment, sa frustration de rester en tant que compositeur à l'ombre du tandem Lennon/McCartney et de se voir fréquemment refuser des chansons qu'il aimerait voir placées sur les disques, ne cessent de grandir.
Les Beatles vont donner alors, un ultime concert, qui ne durera que 42 minutes... Sur le toit de l'immeuble de leur société, qui sera interrompu par la police, suite à une plainte pour cause de vacarmes... Les événements de ce mois de janvier 1969 figureront un an plus tard dans le film Let It Be, ou comment voir un groupe en train de se dissoudre... Avec notamment la vision de George Harrison interpellant Paul : « OK, bon, je m'en fous. Je jouerai ce que tu veux que je joue, ou je ne jouerai pas du tout si tu ne veux pas que je joue. Je ferai tout ce qui pourra te faire plaisir. » Les kilomètres de bandes enregistrées en un mois sont dans un premier temps rangées au placard, tant les membres du groupe s'en montrent insatisfaits.

SORTIR PAR LA GRANDE PORTE


A la limite de l'explosion, et afin de finir en beauté, un dernier album va être conçu, ils contactent George Martin, avec l'idée de faire un album « comme avant », les Beatles vont donc se réunir une toute dernière fois, passer l'été dans les studios EMI d'Abbey Road, où leurs dissensions seront écartés.
Cet album se nommera simplement Abbey Road, nom de la rue du studio, devant son succès planétaire, les Studios EMI se rebaptiseront donc Studios Abbey Road.
Le groupe voulait d'abord prendre une photo du groupe devant l' Himalaya, seulement, un si grand déplacement pour une pochette... Ils seront donc pris en photos traversant le passage piéton devant le studio ( l'anecdote veut que, 10 photos seront prises, 5 où ils prennent la direction des studios, 5 où ils les quittent, celle retenue sera celle où ils les quitte...).



C'est l'un des premiers albums de l'histoire du rock où l'on peut entendre les débuts du synthétiseur Moog ( beaucoup utilisé par The Doors ou Pink Floyd par exemple ).
Cet album est constitué de 2 parties, 8 titres distincts, et un « meddley » de 9 chansons, de près de 16 minutes sans réelles interruptions.



La première partie contient le tube de cet album, « Something », l'unique n°1 d'Harrison. Mais le meilleur moment de cet album est certainement la dernière chanson officielle, « The End », elle comporte l'unique solo de batterie de Ringo Starr de toute la carrière des Fabs Four, suivi de 3 solos de guitare, dans le studio n°2 d'Abbey Road, Paul, George, John, côte à côte effectuent chacun leur tours sur 3x3 mesures un solo, chacun avec leur style différents (considéré comme le meilleur moment de ces ultimes sessions), ainsi que LA dernière phrase de la chanson, qui clôt toute la carrière des Beatles : « And in the end, the love you take is equal to the love you make » (et à la fin, l'amour que tu prends est égal à l'amour que tu donnes). ( Voir à la fin de la présentation ).
Cet album contient la toute première chansons cachée de l'histoire de la musique, une courte chanson de 23 secondes « Her Majesty », placée après un blanc de 15 secondes après The End, et qui ne figure pas sur la liste des chansons de l'album.
La dernière chanson enregistrée est « I Want You (She's So Heavy) », mais également la dernière fois que les 4 de Liverpool seront tous réunis, le 20 Août 1969, au moment où le disque sort, John Lennon met fin au groupe en lui annonçant son départ définitif, cette séparation ne sera toutefois officialisée qu'en Avril 1970.
Bien que sa sortie précède celle de « Let It Be », paru sept mois plus tard, Abbey Road est le dernier album enregistré par les Fab Four.
Souvent cité comme un des albums les mieux construits et les plus influents de tous les temps, Abbey Road est aussi un immense succès commercial : 30 millions d'exemplaires vendus dans le monde, soit la deuxième meilleure vente du groupe après Sgt. Pepper.

« Même si le succès est toujours présent, même si cette ultime collaboration est « heureuse » selon les acteurs, car tous savent que c'est la dernière fois, le plaisir de jouer ensemble ne les attire plus. Les Beatles disent ici pour de bon adieu aux Beatles, en montrant une dernière fois l'aspect miraculeux de leur association. ».

DE LA SEPARATION A AUJOURD'HUI



Une fois les sessions du disque Abbey Road achevées, et alors que le single Something / Come Together va occuper partout la tête des hit-parades et que l'album restera 17 semaines n°1 en Angleterre, John Lennon annonce aux autres Beatles qu'il quitte définitivement le groupe. Ils conviennent que cette nouvelle doit rester secrète, compte tenu des enjeux commerciaux.
Pour couronner le tout, ils perdent également la propriété de tout leur catalogue de chansons.



Les bandes enregistrées lors des sessions Get Back seront confiées au producteur américain Phil Spector, lequel ajoutera un grand nombres d'effets sonores en tout genres, à des chansons qui devaient rester « brutes », cela ne retire rien au succès de cet album publié le 8 mai 1970, et des chansons « Get Back », « Let It Be » et « The Long And Winding Road », toutes N°1 des deux côtés de l'Atlantique.



Le 10 Avril, dans un communiqué de presse, Paul annonce la séparation du groupe, il rompt donc lui-même le secret et s'attribue la séparation, ce qui aura le don d'outrer ses camarades. John Lennon ne lui pardonnera jamais cette attitude qu'il interprète comme un simple coup publicitaire dans le but de faire vendre son premier album solo.
John Lennon dira : « J'ai fondé les Beatles et je les ai dissous, c'est aussi simple que cela ».

Dès lors, les 4 vont se lancer dans une carrière solo, Lennon, McCartney et Harrison avaient dans leurs cartons un nombre impressionnant de chansons composées, et non incluses dans les disques des Beatles. En 1970, George Harrison sort un triple album, « All Things Must Pass », puis organise le tout premier concert rock de charité, « Concert For Bangladesh », avec Ringo Starr par exemple, puis encore un autre triple album, etc.... Paul McCartney commercialise son premier disque solo au titre éponyme, puis un second, avant de former les « Wings ». John Lennon sort des singles engagés, des albums en collaboration avec Yoko Ono ( « Two Virgins » ), avant de sortir le très célèbre « Imagine », d'ailleurs, dans cet album, il règle ses comptes avec paul ( « la seule chose que tu as faite c'était hier » en référence à « Yesterday » ...).
Paul, lui, a estimé juste d'intenter toujours en 1970 un procès à ses trois camarades afin de mettre un terme définitif à l'entité juridique Beatles, et surtout, dans son esprit, à empêcher le nouveau manager du groupe, Allen Klein, de faire main basse sur l'argent qui continuait à couler à flots.

CONCLUSION


On offrira aux Beatles des millions de dollars pour qu’ils acceptent de reformer leur groupe. Ce qui apparaît impossible dans un premier temps devient plus envisageable dès lors que les différends, principalement entre John Lennon et Paul McCartney, sont aplanis. Mais John Lennon, revenu à son métier de musicien après cinq années de retrait de la vie publique, est assassiné à 40 ans, le 8 Décembre 1980 par Mark David Chapman, un déséquilibré à qui il avait signé un autographe quelques heures plus tôt, au pied de son appartement du Dakota Building à New-York.



George Harrison, le plus jeune des Beatles décède à Los Angeles d'un cancer généralisé à 58 ans, le 29 Novembre 2001..



Afin de faire ce qu'était la musique des Beatles aux génération suivantes, vont sortir plusieurs compilations qui connaîtront un succès phénoménal, tels que les compilations « Red » & « Blue », « One » (regroupant tous leurs n°1), ou encore « Anthology » (qui contient des extraits jamais publiés), les compilations rouge et bleue atteignent des sommets en matière de ventes, ce sont les deux doubles compilations parues après la dissolution d'un groupe les mieux vendues du XXe siècle.

En 2003, Paul McCartney prend sa revanche sur Spector, avec « Let It Be... Naked », l'album Let It Be, sans les ajouts de Phil Spector, et avec une liste de chansons sensiblement différente. La version fait découvrir que les Beatles n'avaient à cette époque rien perdu de leur cohésion initiale.
L'héritage musical des Beatles est incommensurable. Ils représentent une influence majeure incontournable pour la plupart des musiciens qui leur ont succédé. D'ailleurs, lorsque ceux-ci éclatent, alors que le style Beatles était copié en vain, tous les autres artistes se retrouvent « orphelin », et ainsi la musique explose en divers courants différents (Hard-rock, progressif, heavy,...).

Un grand nombre de leurs compositions sont devenues des standards du rock et de la pop et il est impossible de comptabiliser les reprises de leurs chansons, plusieurs d'entre elles figurant d'ailleurs parmi les plus interprétées au monde.
Ils ont également eu un impact important sur tout l'industrie musicale, dans le monde du rock, ce sont les Beatles qui ont redéfini la conception des albums tels qu'on les conçoit aujourd'hui, c'est-à-dire reflétant une véritable démarche artistique, et pas simplement un entassement de chansons diverses. Avec Sgt. Pepper, c'est la naissance d'une nouvelle notion, celle d'album-concept.

En thermes d'hommages, le passage piétons à Abbey Road et devenu un lieu de pèlerinage pour tous les fans, où d'ailleurs, les panneaux indiquant le nom de la rue ont été sur-élevés et coulés dans du béton, pour que les fans ne puissent les voler !
Des circuits sont organisés à Liverpool et à Londres pour découvrir les lieux mythiques (La rue Penny Lane, le parc Strawberry Fields, leurs maisons d'enfance), à Liverpool, l'aéroport se prénomme le « Liverpool John Lennon Airport » depuis 2002, un musée leur est consacré, ainsi qu'un festival annuel. Une « Beatles-Platz » existe a Hambourg ou trône une statue du groupe.



Le paléontologue Yves Coppens a donné le nom de Lucy à l'australopithèque qu'il a découvert en 1974 en Ethiopie en hommage à « Lucy In The Sky With Diamonds ».
Le lundi 4 février 2008, la NASA a diffusé la chanson « Across The Universe » à travers la galaxie pour fêter le 40e anniversaire de son enregistrement. La chanson voyagera à la vitesse de la lumière pendant 431 ans pour atteindre sa destination finale, l'étoile polaire.



A ce jour, Paul McCartney ( anoblie récemment, « Sir Paul McCartney » ) continue de faire des albums et d'enchaîner les tournées mondiales, tout en reprenant des compositions des Beatles, parfois avec l'aide de Ringo, et connaissant toujours un immense succès.

« The Dream Is Over » - John Lennon.




Dernière édition par Doncha le Mer 1 Juil - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nosuke



Masculin Nombre de messages : 1274
Age : 28
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Jeu 16 Avr - 12:59

........ O____O ....... Comme l'a dit Chiha : Que dire ?! Je vais m'efforcer d'écrire quelque chose, de mettre des mots à mes pensées xD. Cette présentation est tellement détaillée, passionnée, aérée, agréable à lire ! Moi qui ne connaissait pas grand chose des Beatles avant, à part l'image des filles en délire et leur image de gentils garçons en costar noir. Mais déjà avec toi Don qui m'a fait découvrir certaines de leur chansons, de leur époque "classe" comme tu me l'a dit xD, j'ai pu vraiment connaître un peu plus quoi, et puis ... avec cette presentation ben ... en gros on sait TOUT ! Tout sur l'histoire d'un des plus grand groupe de tous les temps. Mais aussi avec ce groupe les excès du succès, les difficultés de cohésion d'un groupe, les effets de la drogue, etc ... On peut dire qu'ils ont vraiment tout eu, tout connu. Comme tu me l'as dit aussi, ils ont tenu 8 ans, ce qui est extraordinaire pour un groupe ! Surtout qu'ils ont tenté de changer leur styles, et ainsi de modeler leur musique à leur image, pas comme les Stones qui font toujours du rock quoi (bon avec eu ça marche quoi mais bon xDD).
Bref vraiment une presentation, qui montre leur grandeur, et surtout la grandeur de ta passion pour ce groupe. Un bien bel hommage à ce groupe mythique que tu as reussi a me faire apprécier Cool.
Comme il le disent si bien dans la chanson "The end", ils ont donné de l'amour à travers leur musique, et ils en ont reçu par la passion qu'ont leur fan, qui durera encore et toujours.


Merci Don !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiharu



Féminin Nombre de messages : 218
Age : 27
Localisation : Dans le magasin de Kisuke!
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: The Beatles   Jeu 16 Avr - 14:01

Je voulais poster la PREUMS mais un hurluberlu nommé Nosuke m'a devancé. XD

CETTE PRESENTATION ABSOLUMENT MAGNIFIQUE +_____________+

:love: :love: :love:


Les mots me manquent là. Tout d'abord féliciter l'auteur de cette présentation monumentale par la quantité mais aussi par la qualité Cool
Que dire à part que j'ai même eu l'impression que vivait en toi l'âme d'un mec des sixties qui s'est dit un beau jour en te voyant*ce type a la fibre beatles je dois vivre en lui et diffuser cette musique si fantastique, tiens BNR, des FashhIiiiiOooon qui ne connaissent pas ce groupe quelle bande de mécréants, Don rédige une présentation titanesque des Beatles et poste-la, propagande ça comme il faut tel Staline au pouvoir et pars en vacances OOPS je m'égare*
J'ai adoré ce petit voyage dans le temps, et puis maintenant je suis incollable sur les Beatles, parce que je connaissais pas tout non.

En plus tu as mis que des vidéos de chansons que j'aime! Le White Album, Sgt Pepper's LHCB, Revolver, Abbey Road, Let It Be restent pour ma part mes préférés, là où on y trouve leurs plus grands tubes, les incontournables!
Et puis quel groupe! Une influence phénoménale sur la musique qui s'en suit, les maîtres, les meilleurs...Ce que j'ai toujours trouvé dommage c'était leurs tensions parce que au début quand je les ai connus, je m'imaginais vraiment l'ambiance d'un groupe parfait, un peu comme peut le refléter la dernière photo de la présentation. Mais j'étais jeune et naïve *OSEF*
C'était obligatoire qu'un jour les ego se heurtent, avec tant de succès...Mais même en étant consciente de ça je garde à l'esprit 4 gars dans le vent qui faisaient hurler les nanas et qui se marraient bien en faisant la musique qu'ils aiment. Oui ça restera l'image que je garde à l'esprit en pensant aux Beatles.

J'adore leur période psyché, Lucy In the Sky with Diamonds, j'avais lu que Mc Cartney avait affirmé y a pas si longtemps de ça que ça parlait surtout de la LSD et ses effets, plus que Alice aux Pays des Merveilles et du dessin de son fils XD

Sacré héritage qu'ils laissent derrière eux. Même au XXIème siècle leur influence perdure. Les Beatles ça a commencé en cours de musique en 6ème pour moi avec le mythique Yellow Submarine! Et je suis persuadée que dans 20, 30, 50 ans les gens en chanteront et en écouteront encore.

En tout cas, merci pour cette présentation splendide Very Happy J'ai l'impression que je dis vraiment que du caca depuis tout à l'heure tellement les mots me manquent et que ça fait 2h que je suis sur mon post à chercher quoi dire +____+

Et puis je me suis auto-proclamée Groupie numéro 1. Pas des Beatles parce que je risquerais de me faire tuer par Yoko Ono >___< Mais de ta présentation et de toi my cher Don.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HIhan



Masculin Nombre de messages : 370
Age : 26
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Jeu 16 Avr - 14:49

:farao: Ouaaaaaaaaaah la présentation des Bitles tant attendue :farao:

Bon on peut dire ce qu'on veut moi qui aime bien les trucs détaillés, y'a pas a dire c'est plaisant. J'ai particulièrement aimé l'anecdote avec cet illuminé, Yogi, m'enfin bon c'est un détail.
Bon bref allons à l'essentiel, en lisant cette présentation, je m'aperçois que je connais pas tellement de choses au sujet de ce groupe rooooh. Et l'âne qui ne les aime pas tellement plus que ça faut l'avouer, risque ptet ben de changer d'avis (enfin pas sur tout hein ^^), j'ai bien aimé (pour diverses raisons) il faut le dire la collaboration d'Eric Clapton (qui est un type quand même faut le dire incroyable), et certains extraits du dernier album, particulièrement la chanson des trois solos Cool (pov ringo attendre tout ce temps pour un solo de batterie, il est quand même le plus méritant du groupe :| ).

Puis faut le dire l'un des points forts de la biographie outre le contenu, c'est d'insérer les morceaux au fil du texte que l'on puisse écouter pour se rendre compte de l'évolution en même temps qu'on lit tout ça.

Par contre je trouve un tout piti défaut, au fil de la lecture c'est parfois un peu hagiographique, par exemple au moment ou leur côté avant gardiste est selon moi beaucoup mis en avant donnant parfois l'impression qu'on le transforme en "écrasante supériorité musicale".

Voila en résumé c'est un super boulot, félicitations !!!!! :alien:

Je trouve quand même hyper plus agréable de lire des présentations fournies même si cela prend plus de temps, c'est plus enrichissant. Alors certes y'a plus à dire sur les Bitles que sur certains groupes de Jrock (au hasard^^) mais enfin faut le faire ce qui n'est pas donné.

allé re félicitations !!!!!!!!!!! (occaz d'essayer un nouveau smiley) :joker:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuchikii



Féminin Nombre de messages : 33
Age : 22
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: The Beatles   Mar 28 Avr - 17:14

Que dire à part pfiou j'ai enfin finis de tout lire XDtrès belle présentation !
Un voyage dans le passé raconté par un passionné de se groupe que demandé de plus ?
Un récit résumé certes mais détaillé chaleureux et accueillant
Moi qui ne connaissais pas grand chose à se groupe de rock mythique (à part la chanson let it be )...
Je ne regrette absolument pas d'avoir lu chaque lignes de ce texte si intéressant,si magique ...
L'histoire des Beatles ne se perdra pas tans qu'il y aura des personnes pour conter l'histoire et elle durera longtemps se laissant porté par le vent,vieillir par le temps de génération en génération ...
Bref merci à toi Don pour m'avoir fait connaitre tous sa sur la vie d'un grand groupe de rock
Finalement Don n'est pas que le rigolo que l'on m'a décris XD

Félicitation aussi pour tout le boulot que tu as du fournir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mokona



Féminin Nombre de messages : 2041
Age : 24
Localisation : La tête enfouie dans la fourrure de mon chat 8)
Date d'inscription : 02/03/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Mer 29 Avr - 16:58

Whaw o_o !

Le pavé !
Bravo pour tout la travail fourni très cher, c'est épatant ! Very Happy
Les Beatles, une légende...Cool.

Ah, j'ai juste envie de dire "You say Yes, I say No, You say Stop, and I say Go, Go, Go !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire



Masculin Nombre de messages : 262
Age : 26
Localisation : lille
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Mer 29 Avr - 20:58

qu'elle présentation de se groupe de fou XD

bonne présentation même si j'ai pas eu le courage de tout lire XD

ralala se groupe il a tuer mon enfance dans les bouchons pour aller en vacance T__T

merci papounet XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doncha



Masculin Nombre de messages : 1233
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Mer 29 Avr - 23:57

J'aurais bien aimer avoir la même enfance que toi alors xD
A ta place j'aurais aimé les bouchons =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire



Masculin Nombre de messages : 262
Age : 26
Localisation : lille
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Jeu 30 Avr - 12:14

mdr don XD

bah écoute a l'époque je n'aimer pas la musique et mon père passer les chansons en boucle pendant des heures XD

ou bout de quelque années tu craque Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zabimaru



Féminin Nombre de messages : 1428
Age : 24
Localisation : Avec mon Sasuke (L)
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Sam 2 Mai - 7:04

Wouah ! C'est magnifique !

La présentation & la description c'est le top du top, on ne peut pas trouver mieux .

Franchement tu as fait un boulot resplendissant =D

Les Beatles la classe tout simplement Cool

Bravo mon Pikichoux ♥ ♥ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuber



Masculin Nombre de messages : 591
Age : 24
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Sam 2 Mai - 10:46

Moi qui n'était pas spécialement fan de ce groupe, ça va peut-être changer grâce à toi Don'.
Ta présentation m'a vraiment donné envie d'en savoir encore plus sur eux. =D
Et puis, ça c'est de la présentation. On ne peut pas faire mieux.
Bravo à toi Don'. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ura



Masculin Nombre de messages : 910
Age : 24
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Sam 2 Mai - 15:51

Très belle présentation Doncha, j'ai été conquis.
Bon que dire des Beatles ?
Bah je ne connais pas énormément ce groupe, juste quelques chansons par-ci, par-là et ça va, c'est pas mal. Ta présentation m'a donnée envie de connaître un peu plus ce groupe qui semble être énorme. J'espère que j'accrocherais un peu.

Je le redis, une superbe présentation, du bon boulot. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meroko



Féminin Nombre de messages : 667
Age : 22
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Dim 3 Mai - 15:25

La première fois je me suis dit << Omg ... >>

Doncha, cette présentation elle est .... wah !
Complète, détaillée, illustrée, bien écrite ... !!
Moi je dis : à tous ces incultes pas doués qui ne connaissent pas même de nom
ce fantastique groupe !
The Beatles, bien mieux que la plupart des groupes qu'on peut entendre aujourd'hui,
The Beatles, the groupe ♥

Ta présentation m'a vraiment bien aidée sur certains points,
y'a plusieurs choses que je ne savais pas sur eux ...
Puis les vidéos et toussa', rien à dire t'as pas fait les choses à moitié !

Enfin bref, le principal est dit, un groupe que je conseille,
puis avec la présentation de Doncha, pas d'excuses ♫

Merci Doncha Very Happy On pouvait pas s'attende à mieux !
Bravo pour cette description des Beatles, du travail de fou' :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doncha



Masculin Nombre de messages : 1233
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Dim 3 Mai - 16:33

PAUL IS DEAD



Paul McCartney va à l'époque d'Abbey Road, notamment être victime d'une incroyable rumeur, qui continue encore de vivre aujourd'hui par certains fans qui y croient dur comme fer.
Cette rumeur est simple, Paul serait mort dans un accident de voiture en Novembre 1966 et aurait été remplacé par un sosie, sois-disant appelé William Campbell...

Plusieurs indices vont être mis à jour :

- A la fin de « Strawberry Fields Forever », on entend Lennon murmurer quelque chose, selon les défenseurs de la rumeur, il s'agirait de « I buried Paul » ( j'ai enterré Paul), alors qu'il dit en fait « Cranberry sauce »

- Dans la chanson « A Day In The Life », de l'album Sgt. Pepper, soit un an après la sois-disant mort de Paul, Lennon chante « He blew his mind out in a car » ( « Il s'est éclaté la cervelle dans un accident de voiture»)

- A l'intérieur de la pochette de Sgt. Pepper, McCartney porte un badge sur lequel on peut lire « OPD », ce qui donne « Officially Pronounced Dead » (« officiellement déclaré mort »). En fait, ce n'est pas « OPD » qui est inscrit, mais « OPP », soit « Ontario Provincial Police ».



- Sur la pochette de Sgt. Pepper, on trouve de nombreux indices, les Beatles porteraient la moustache, car le sosie de Paul aurait une imperfection au niveau de la lèvre, la moustache donc pour la cacher, l'instrument qu'il porte est noir, couleur de la mort, une main est suspendue au dessus de sa tête comme pour montrer « La Mort », la petite fille a droite de la pochette a une petite voiture dans sa main, et on pourrait apercevoir des tâches de sang sur son pull, dans les fleurs jaunes, on pourrait lire « PAUL? ».
L'indice le plus fou serait de poser un miroir d'une certaine façon devant les mots « LONELY HEARTS » sur la grosse caisse de la baterie, cela donnerait « 1 ONE I X HE ^ DIE » ( ce qui signifierait "1+1+1=3, il est mort".

- Au verseau de la pochette, on voit les 4 Beatles, sauf McCartney qui est de dos, à cause de ladite imperfection.
Par ailleurs, Harrison pointe du pouce le texte le « She's leaving home » et plus précisément le « Wednesday morning at 5 o'clock ». Une indication sur le jour et l'heure exacte de l'accident dont il aurait été victime.



La chanson Revolution 9, comme les neuf lettres de McCartney, et l'on entendrait nettement dans ce long collage sonore, œuvre de John Lennon et Yoko Ono, le bruit d'un accident de voiture… Les partisans de la thèse évoquée ici trouvent également de très nombreuses « preuves » de leurs allégations en passant Revolution 9 à l'envers…



- La pochette d'Abbey Road fourmille d'indices pour étayer le postulat délirant : Paul traverse le passage piéton pieds nus, comme les morts que l'on enterre en Inde. La Volkswagen blanche que l'on voit est immatriculée « LMW 28 IF » soit « Living-McCartney-Was 28 years old-If » (« McCartney vivant aurait eu 28 ans », ce qui ne peut pas vraiment concorder car McCartney avait 27 ans lorsque l'album Abbey Road est sorti), le « LMW » de la plaque voudrait aussi dire « Linda McCartney Weeps », soit « Linda McCartney pleure ». il tient sa cigarette de la main droite alors qu'il est gaucher, Lennon est habillé de blanc, couleur de la mort en Inde, Ringo en noir, couleur de la mort en Occident, George, lui habillé est habillé différemment, pas de costumes, simple jean et veste, ses manches sont remontées, et on pourrait apercevoir de la terre sur ses mains... Soit, qu'il aurait enterré Paul.
Paul est le seul membre du groupe à avoir la jambe droite en avant, les autres avançant la gauche : en effet, certains en concluent qu’il roulait du côté droit de la route lorsqu’il a eu son prétendu accident.



Dernière édition par Doncha le Mer 1 Juil - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Beatles   Mar 5 Mai - 10:01

Omg...la présentation de Ouf que nous a fait Doncha ! o_o
C'est une superbe présentation que tu nous a fait de ce groupe mythique des Beatles ! Une présentation bien détaillée, bien écrite, bien illustrée. *-*

Je reviens de mon dernier examen donc j'ai pu prendre le temps de lire toute ta présentation des Beatles afin d'être concentré à fond là dessus Cool. ^^)
C'est vraiment un plaisir de lire ce qu'a connu ce fabuleux groupe de 1962 à 1970, malgré évidemment les moments dures. Sinon c'est sympa d'en savoir un maximum sur les Beatles un groupe très très populaire. D'ailleurs cette popularité a été moultes fois marquée à travers ta présentation, elle s'accroît de manière "exponentielle" si je puis dire pour se propager de Hambourg au reste du monde à cette vitesse. *-*
En tout cas, en ce qui concerne les diverses chansons qu'ils ont fait, avec tout ce que tu as cité je n'en connais que quelques-unes, les plus connues d'ailleurs je pense : « Yesterday » (que j'ai connu à mes débuts de leçon de piano, c'est trop beau), « Let It Be », « Can't Buy Me Love » et un autre dont je n'arrivera jamais à me souvenir du nom et je suis sûr que tu l'as cité en plus. x) Cependant chacune de ses chansons déjà sont mythiques, superbes. *-* Les autres diverses chansons dans ta présentation me sont inconnues presque mais en ayant écouté quelques unes, certaines sont pas si mals. Cool
J'comprends pourquoi tu disais que lors de leurs concerts on entendait quasiment que les cris des spectateurs. xD En particuliers, les femmes qui crient comme des folles *sors* Cool De vraies Histériques !

Donchaka a écrit:
Le paléontologue Yves Coppens a donné le nom de Lucy à l'australopithèque qu'il a découvert en 1974 en Ethiopie en hommage à « Lucy In The Sky With Diamonds ».

Ca j'me souviens qu'en Sciences de la Vie de la Terre en Terminale on nous l'avait dit. Cool

Sinon, conernant la mort de Paul et tous ces indices que tu présentes, c'est énorme. o_o

Bref, bravo Doncha pour avoir si bien présenté le groupes des Beatles.En écoutant leur chanson tout en lisant on se plonge vraiment dans l'atmosphère.Cool
Merci Doncha pour cette merveilleuse présentation. ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Ragna



Féminin Nombre de messages : 97
Age : 26
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: The Beatles   Mar 5 Mai - 13:38

Tu ne te sens plus, sous tant d'éloges, hein Don ?

Tout ce que j'ai à dire, c'est que c'est dommage que ce soit si long. Certains membres aux capacités limitées n'auront jamais le courage de lire entièrement ta biographie si bien ficelée. What a Face (admire et savoure le compliment détourné)

D'un autre côté, lorsqu'on traite un sujet aussi vaste que les Beatles, on est forcé de pondre un tel pavé.

J'ai particulièrement apprécié ta petite attention, celle de mettre les liens des chansons.
On peut vraiment se rendre compte de l'évolution de leur musique.
J'ai passé un bon moment à lire cette présentation.

Entre nous, c'est beaucoup plus qu'une simple présentation. C'est une biographie à part entière.
Et sans trop de fautes s'il vous plaît. Cool

On en apprend énormément, surtout dans "PAUL IS DEAD".
Si je connaissais quelques indices, certains m'ont choquée. x)

"The End" est parfaitement adaptée pour clôturer ce petit chef-d'œuvre.
Bravo Don.

*o

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doncha



Masculin Nombre de messages : 1233
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Mar 5 Mai - 14:59

Oh oui... Attends... Un peu à gauche... Plus haut ! .. Plus Fort . Oui là ... là comme ça c'est bon... Mmmmm...

Very Happy

Oui je ne me sens plus, encore un de Shinji, j'atteins le point G. -.-

Juste pour dire un grand merci à vous tous, pour l'instant Very Happy

o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuji



Masculin Nombre de messages : 130
Age : 23
Localisation : Casablanca , Maroc
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: The Beatles   Ven 3 Juil - 18:28

Personne ne peut donner un avis sur ce groupe mythique qui a bercé l'enfance de nos parents et la jeunesse de nos grand parents , nempeche que je n'écoute pas trop leur musique , réputée pour être excellente.

J'ai plus apprécié la carrière solo de Paul McCartney ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rickrolled.fr
Senna



Féminin Nombre de messages : 1406
Age : 22
Localisation : Dans la chocolaterie des cachalots Chocolat...
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: The Beatles   Jeu 9 Juil - 8:56

Chose promise, chose due.

Quelle merveille, mon cher Donut ! Très incontestablement la meilleure présentation en ces lieux Cool
Il faut dire que les Beatles méritaient bien tant de détail, ils ont eu une longue histoire ensemble, depuis leur adolescence.
Je savais quelques infos sur eux ayant fait des recherches dans le temps, mais j'ai beaucoup appris !

Que dire des Beatles ? Comme tout le monde j'imagine, je connais un bon paquet de leurs chansons qui ont le plus de succès, surtout grâce à mes parents qui en connaissent un bon bout par coeur..
'faut dire que la Beatlemania a bien fait le tour du monde, j'aurais bien aimé voir toute cette hystérie autour d'un groupe, n'empêche Rolling Eyes
Dommage que ce soit plutôt mal fini, mais comme disait mon prof de musique, 2 génies ensemble (Paul et John) ça pouvait pas durer éternellement..
Beaucoup d'originalité en tout cas, même si je ne passe pas ma vie à les écouter, c'est un superbe groupe =D

Quant à la "mort" de Paul, je connaissais la plupart des indices, cette anecdote est vraiment drôle =D
J'imagine qu'ils ont dû en profiter pour rajouter une couche sur leur réputation Cool

Bref, BRAVO DONUT ! Je finirais bien sur une chanson des Beatles mais y'en a trop qui me viennent à l'esprit =D
Somptueux travail Cool


And in the end, the love you take is equal to the love you make
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deathly



Féminin Nombre de messages : 329
Age : 23
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: The Beatles   Mer 16 Déc - 17:44


J'ai du mal à trouver les mots.
Faut que je commence, après ça ira tout seul... xD
Déjà, bravo cher Don', ta présentation du groupe mythique est réellement impressionnante.
On ressent toute ta passion.
Tout est clair, détaillé, illustré.
Un ignorant qui ne connaitrait pas les Beatles pourraient les aimer rien qu'en s'intéressant à ta présentation.
C'est sincèrement, très bien rédigé.
Bon, aujourd'hui certaines vidéos ne fonctionnent plus, mais je ne vais pas t'en vouloir ! =)
J'ai l'impression de redécouvrir les Beatles. C'est vrai qu'on a tendance à oublier pourquoi ce groupe est si légendaire.
J'ai franchement adorée les citations que tu as ajouté.
Elles étaient parfaitement bien choisies, bien placées.
C'est simple : j'adore !
Le groupe fut ébréché par l'envie d'argent et le désir de reconnaissance et popularité personnel...mais ils auront tenus vraiment longtemps, si l'on regarde la folie qui les entouraient.
L'assassinat de Lennon met un dramatique point final définitif au groupe, mais l'héritage musical restera longtemps préservé.
Je trouve ça splendide.
C'était en tout cas vraiment intéressant. J'ai adorée. Bravo. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senbonzakura



Masculin Nombre de messages : 2220
Age : 25
Localisation : Ceci ne te regarde pas
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: The Beatles   Mer 16 Déc - 18:40

Un groupe mythique
Meme si c'est pas notre génération qui n'a jamais entendu parler d'eux
Trés belle présentation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TaëR



Masculin Nombre de messages : 951
Age : 25
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: The Beatles   Lun 15 Fév - 22:26

Tout pourri.
Tout volé aux Gipsy Kings.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Beatles   Aujourd'hui à 14:17

Revenir en haut Aller en bas
 
The Beatles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nasa va diffuser un chanson des Beatles dans le cosmos!
» Yellow Submarine - Les Beatles
» The Beatles
» Les Beatles
» The Beatles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach No Reikon :: Divers :: Musique-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit