AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion





Partagez | 
 

 Masbir 1-La prophétie de monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HolyXtreme



Masculin Nombre de messages : 8
Age : 19
Localisation : Sept-Iles, Québec, Canada
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Masbir 1-La prophétie de monde.   Sam 14 Mar - 16:05

C'est un livre que j'écris nommé Masbir. Je suis pas bon pour expliqué alors voilà le chapitre 1.
PS: Je viens de finir le 14.

Masbir
1-La prophétie des mondes

Dans le grand continent de Masbir, les petits pays autour de celui d'Ambar assistaient au couché de soleil sur la chaine de montagnes qui les séparait des Ambarois. Les habitants de ses pays se régénéraient tant bien que mal de l'attaque sournoise de groupes de leurs voisins. Le pays d'Ambar ne dormait jamais. Ses occupants dévalisaient, attaquaient et commettaient tous les crimes possibles. Ils s'en prenaient sauvagement sur tous les pays et villages qu'ils croisaient. Pourtant, le roi n'était pas aussi sans coeur que son peuple. Il vivait paisiblement, bien caché dans son château presque entièrement démoli. Son pays ne pouvait pratiquement plus procéder à aucune échange puisque tout le monde les redoutaient tout le temps.

D'après le roi, son peuple ne survivra guère longtemps. Leurs ressources étant très maigres, les habitants souffraient d'une famine incroyable. Trop de salauds vivaient dans ce peuple et si ceux-ci n'existeraient pas, ce pays s'en tirerait bien mieux.

Les Ambarois n'ont pas besoin de tours de guets ou de gardes, puisque ce sont eux qui pient les villages avoisinant. Donc, sans que personne ne s'en rencontre, quelqu'un pu facilement intégré la partie sud du pays, c'est-à-dire par le royaume de Zantor.

Le capuchon baissé de façon à ce que personne de le voit, l'intrus vagabondait rapidement les petits magasins au prix exorbitant. Sans rien acheter, il sortit une carte dessiner à la main. Cette carte représentait le royaume d'Ambar. Le château se situant plus au nord, l'individu décida de faire le long voyage sans prendre de pause. En quittant le village, il enleva son capuchon.

Son magnifique visage féminin épata le jeune garçon qui l'a suivait sans que celle-ci s'en rendre compte. La jeune femme se retourna alors et l'enfant qui sursauta une fois de plus.

-Je m'appelle Mèna. Tu n'a rien à craindre, dit alors la femme maintenant à découvert.

Le jeune garçon n'a pas eu le courage de répondre. Au fond de lui, il avait un peu peur de la femme.

-Est-ce que cela fait longtemps que tu me poursuis ? l'interrogea Mèna.

-Je ne sais plus... Je cherchait la route pour retourner chez moi. Je vous est suivi un long moment et lorsque je voulu revenir en arrière ma maison brulait des milles feux !

-Ah... Mon pauvre enfant... Dans quel pays habitais-tu ? questionna tristement la jeune femme de façon à savoir depuis quand il la suivait.

-Le royaume de Fardron.

Fardron est un des très vaste pays du nord. Il était extrêmement loin de celui d'Ambar. Mèna ayant parti du centre du territoire des fées, le pays de Lunario, le gamin l'avait donc suivi pendant environ le trois quart de son voyage qui avait duré sept jours.

-Tu m'a suivi vraiment longtemps ! éclata Mèna.

-Oui, je sais. Pourrais-je rester avec vous le long de votre
voyage ? supplia l'orphelin.

-Il achève mais, oui.

L'enfant ne su pas quoi dire. Mèna ne lui avait pas encore dit que ses parents étaient sûrement mort de la main des Ambarois. « Ils sont vraiment sans coeur » pensa-t-elle.

-Je me nomme Sisko.

-Jolie nom ! Bon, si tu veux me suivre il va falloir faire encore un jour de voyage. Aussi, tu pourras bien sûr entrer dans mon campement. J'ai un sac de couchage au-cas-où.

-Merci madame. Je répondrai à toutes les demandes que vous me ferez et à tous vos ordres.

Mèna eu un sourire d'amusement. Son nouveau compagnon avait l'air de croire qu'elle était très sévère envers quelqu'un qui la suivait aussi longtemps. Mèna ne voulait pas faire souffrir le gamin en lui apprennant que ses parents étaient morts. Il ne le prendrait sûrement pas très bien.

Ils marchèrent donc ensemble jusqu'à la tombée de la nuit. La route qu'ils avaient entreprit n'avait rien de très exitant. À vrai dire, ils ne rencontraient que quelque animaux comme des vaches ou des petits lapins. Mèna et Sisko n'avaient été que dans des champs, des prairies et de très rares forêt si peu boisé que le soleil les frappait encore énormément. Pourtant, ils ont dormi dans un endroit où les arbres règnaient.

Lorsque Mèna enleva enfin son manteau qui avait l'air trop chaud et lourd pour une soirée comme celle-ci, Sisko constata que la jeune femme avait de belles grandes ailes ressemblant fortement à celle d'un papillon mais elle était plus luisantes et de couleur arc-en-ciel.

-Tu ne t'en doutait pas, hein ? ria alors la fée en remarquant que le garçon était éffectivement bouche-bée.

-C'est la première fois que je vois une fée... affirma le garçon complètement abassourdi.

La jeune fée fit alors un rire tendre qui aurait pu emporté n'importe quel homme. Les fées ne se ressemblaient pas toutes mais une chose était remarquable chez chaque fée: leur beauté. Mèna avait un petit visage rond juste un peu bronzé. Ses pupilles étaient grisées et un peu transparentes. Bien sûr, sa beauté n'affectait pas Sisko qui n'avait environ qu'une dizaine d'année seulement.

Ils dormirent donc près d'un petit feu que Mèna avait préparé. Bien au chaud, Sisko pensait à tous les évênements d'aujourd'hui et des derniers jours. Il ne connaissait même pas la fameuse mission. Cela ne le dérangait pas tant qu'il y avait quelqu'un près de lui pour le protéger.[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lecabanon.forumactif.com
Kyrby



Féminin Nombre de messages : 1742
Age : 27
Localisation : Dans le cul de Taer... :'(
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Masbir 1-La prophétie de monde.   Mer 8 Juil - 4:01

Ca tombe bien, j'aime aussi les frites.
Mais pas n'importes lesquelles !

C'est facile les frites, genre les les frites sont des petits morceaux de pomme de terre, de forme allongée, cuits en friture, anciennement (avant les années 60) dans de la graisse de bœuf (en France), aujourd'hui plutôt dans de l'huile végétale (par exemple d'arachide), ou encore, en Belgique notamment, dans du blanc de bœuf, généralement dans un appareil spécifique appelé friteuse.

Exemple de friteuse :



Comme sur l'exemple, on ne fait pas fritusé que des frites. Mais...

Oui d'accord mais quand même.
Y' a mieux... Wink

Lorsqu'elles sont coupées très fines, elles portent le nom de « pommes allumettes ».

Sisi, je vous assure et y'a même la guerre des frites.
L'histoire de la frite est un sujet de discorde entre les Belges et les Français.

Les Belges s'appuyant sur un manuscrit familial de 1680 racontent que les Wallons riverains de la Meuse à Namur, Dinant et Andenne aimaient la friture de petits poissons (menu fretin) pêchés dans la rivière. L'hiver comme celle-ci gelait, ils découpaient des pommes de terre en forme de petits poissons et les passaient à la friture de la même manière depuis près de cent ans à une époque où la pomme de terre avait plutôt mauvaise presse en Europe.[réf. nécessaire]
Une friterie à Bruxelles.

Les Français soutiennent de leur côté que la frite est née sur les ponts de Paris en 1789 en pleine Révolution Française sous l'appellation « pommes Pont-Neuf » quelques années après qu'Antoine Parmentier fit la promotion de la pomme de terre comme aliment en France [réf. nécessaire]. Maurice Edmond Sailland dit Curnonsky (1872-1956), auteur, journaliste, défenseur de la cuisine du terroir et prince des gastronomes cru 1927 a déclaré : « Les pommes de terre frites sont une des plus spirituelles créations du génie parisien »

Ils se disputent pour ça...



Ne dit-on pas "Avoir la frite" ? Alors pourquoi tant de guerre...



M'enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Masbir 1-La prophétie de monde.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» William Branham est-il l’auteur de prophéties qui ont manqué de s'accomplir ?
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde
» Les mentalistes du monde entier
» 400 km/h en avion Rc brushless record du monde !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach No Reikon :: Divers :: Flood-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit